Ligue régionale de tennis de table

Menu

France-Biélorussie 2013 à Gigean

Le mardi 29 janvier 2013, l'ASM GIGEAN sous la houlette de son Président Jean-Pierre BELMONTE, a organisé la rencontre de Ligue Européenne entre la France et la Biélorussie. Un évènement parfaitement réussi et maîtrisé par le club organisateur puisqu'un millier de spectateurs étaient présents pour l'occasion.

Ce soir à Gigean, l'équipe de France a remporté une très belle victoire (3-2) face à la Biélorussie. Les Françaises ont pris leur billet direct pour le prochain championnat d'Europe avant l'ultime rencontre face à la Croatie le 12 mars prochain à Villeneuve d'Ascq.

Le millier de spectateurs venu fêté le 40e anniversaire de l'ASM Gigean ne regrettera pas sa longue soirée à encourager les Bleues. Ce mardi soir le tennis de table féminin est encore sorti grandi d'une sacrée joute européenne. Pour la 5e fois consécutive, l'opposition entre ces deux équipes s'est achevée au terme du 5e match. Les deux fois précédentes (à Minsk et à Ham), les filles de Tatiana Petkevitch avaient levé les bras. Mais cette fois, ce sont les Françaises qui ont triomphé au terme d'une incroyable lutte. Ce duel remporté par les Tricolores permet à l'équipe de France de se qualifier pour le championnat d'Europe 2013. Et de se hisser à la 2e place (à égalité avec les Pays-Bas, la Pologne et la Biélorussie) dans ce groupe de qualification.
Dans le premier simple, Li Xue mènera 2/0 avant d'être poussée à la manche décisive par Privalova. Puis la grande Viktoria Pavlovich, double championne d'Europe, éteindra Xian Yi Fang en trois sets et trop rapidement. Egalité entre les deux formations.
 Carole Grundisch rentra dans l'aire de jeu en patronne : elle signa une nette victoire (3/0) sur la jeune Katsiaryna Baravok. La gauchère joua crânement sa chance mais Carole joua avec conviction, force et précision : une alchimie parfaite pour remettre les Bleues devant. Pavlovich revenait en piste et faisait plier aussi Li Xue avec à nouveau un 3/0. Une copie parfaite pour la leader Biélorusse qui permettait à sa formation de disputer un 5e match décisif.
Xian Yi Fang, absente face à Pavlovich, montra qu'elle avait des ressources et une motivation exemplaire pour se bagarrer avec Privalova. Elle s'employa jusqu'à la manche décisive pour arracher la victoire et valider le billet pour l'Autriche. La France est qualifiée pour l'Euro 2013 avant même la dernière affiche face à la Croatie. Une performance dans la lignée d'Herning où Li Xue et Xian Yi Fang avaient conquis le bronze et l'argent en simples. A Schwechat elles auront donc la possibilité, avec notamment Carole Grundisch exemplaire ce soir, de hisser encore plus haut les couleurs francaises.
Rozenn Jacquet-Yquel (capitaine de l'équipe de France) : C'était vraiment super, on a tremblé jusqu'au dernier moment. Le niveau de la rencontre n'était pas forcément élevé mais les filles ont fait preuve d'une grande combativité. Face à la Biélorussie, c'est toujours pareil : un scénario incroyable. Cette fois c'est passé pour nous, c'est super.

Li Xue - Privalova 3/2 (13/11 11/8 3/11 7/11 11/5) // Xian Yi Fang - Pavlovich 0/3 (5/11 6/11 5/11) // Grundisch - Baravok 3/0 (11/5 11/6 11/0) // Li Xue - Pavlovich 0/3 ( 7/11 2/11 5/11) // Xian Yi Fang - Privalova 3/2 (11/7 6/11 11/8 7/11 11/8)

 Montpellier Tennis de Table  Montpellier Tennis de Table

Affiche de la rencontre

Echauffement de l'équipe de France

 Montpellier Tennis de Table  Montpellier Tennis de Table

Présentation de la rencontre

Equipe Biélorusse

 Montpellier Tennis de Table  Montpellier Tennis de Table

Equipe de France

Li Xue - Privalova 3/2

 Montpellier Tennis de Table  Montpellier Tennis de Table

Xian Yi Fang - Pavlovich 0/3

Grundisch - Baravok 3/0

 Montpellier Tennis de Table  Montpellier Tennis de Table

Fin de la rencontre

Autographes Abbat

 Montpellier Tennis de Table  Montpellier Tennis de Table

Autographes Li Xue

Autographes Xian Yi Fang

 Montpellier Tennis de Table  Montpellier Tennis de Table

Autographes Grundisch

Pôle Narbonne et Pavlovich / Baravok

Article Midi-Libre paru le Vendredi 1er février 2013